STADIUM

ÉQUIPE

Enzo Rosada

Président de l’association

Etudiant en 5ème année à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille, il est passionné par l’architecture, et déterminé pour atteindre les buts qu’il se fixe. Travailler dans l’anxiété est pour lui un moteur de travail qui le pousse à aller aux bouts de ce qu’il recherche. Il mène un combat sans faille auprès des acteurs politiques pour protéger, labelliser, promouvoir et impulser un projet sur le Stadium de Vitrolles, matière aujourd’hui abandonnée.

Clovis De La Chapelle

Trésorier de l’association

Etudiant en licence professionnelle Conception de Produits Industriels à l’Institut Universitaire de Technologies de Nîmes, il est passionné par la musique, et très sensible aux différents lieux vouant un culte à cet art. Conserver le Stadium de Vitrolles dans cet état d’abandon est synonyme pour lui d’un échec politique, économique et culturel et apparaît aujourd’hui comme un manque pour le département et son territoire.

Lisa Martens

Chargée de communication

Diplômée en management du Commerce International de l’Université Aix-Marseille et en marketing-communication de Kedge Business School, elle est depuis toujours passionnée par les projets d’envergure. Fille d’architecte, elle grandit en observant son père architecte mettre en place des projets. Elle a choisi de s’accomplir dans la communication et aime les défis où la relation humaine et le partage sont les principales valeurs. Elle s’engage auprès de l’association pour dynamiser et mettre en réseau le projet dans un territoire large.

Dylan Piras

Chargé de développement projet

Etudiant en 3ème année à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille, il est passionné par le football qu’il pratique depuis son enfance et se rend dans de nombreux stades connus et reconnus du monde architectural à travers l’Europe. Cette passion l’entraine à se questionner sur cet objet architectural pour lequel il consacre un mémoire de fin d’études. En outre, ce sport d’équipe lui inculque des valeurs de solidarité et de partage qui sont, pour lui, indispensables à la pratique de l’architecture.